L’ASPAP ne demande plus le retrait pur et simple de l’ours

Cet article est également disponible en: Anglais

Ours brun

Ours brun (photo: © Francis C. Franklin, Wikipedia)

 

Jusqu’alors l’association*, créée en janvier 2006 face à la deuxième vague de réintroductions d’ours slovènes, n’a pas bronché. Mais aujourd’hui, malgré la perte de 209 brebis  dans la haute Ariège, et une levée de boucliers des élus locaux l’ASPAP a changé d’avis.

Au lieu d’éliminer le plantigrade, elle propose la création d’une réserve dans les Pyrénées centrales, entre le Val d’Aran (Catalogne) et le Couserans (Ariège). Le porte-parole, Philippe Lacube et un des leaders du mouvement anti-ours s’est rendu au Trentin en Italie – où se trouve une cinquantaine d’ours, eux aussi réintroduites.

 

Goiat, ours slovène, lors de ses premiers pas dans les Pyrénées

Goiat, ours slovène, lors de ses premiers pas dans les Pyrénées

 

Il propose la division de la montagne en trois zones distinctes : l’une dédiée à la faune sauvage où les randonneurs et les troupeaux seraient exclus ; une  deuxième où la présence des prédateurs serait tolérée ; et une troisième sans ours (pour l’élevage). Pour maintenir les animaux sauvages dans la première zone ils y seraient nourris si n’nécessaire. Des agents seraient postés à la limite de la zone ours – quoique non matérialisée – pour empêcher l’entrée de randonneurs, comme en Italie.

 

Transhumance au Plateau de Beille

Transhumance au Plateau de Beille

 

Dans l’édition de la Dépêche du Midi d’aujourd’hui (14 septembre) il s’interroge :

« C’est un crève-cœur de proposer cela mais il n’y a pas d’autres solutions. Qui peut croire au retrait de 40 ours aujourd’hui ? Qui peut croire à l’effarouchement qui ne conduit qu’à envoyer l’ours sur la montagne voisine ? »

Autre adhérent, Rémy Denjean, affirme que cette décision a été prise à l’unanimité du conseil d’administration acceptant de « concéder une partie du territoire pour éviter l’ensauvagement de toutes les Pyrénées. »

 

* Association pour la Sauvegarde du Patrimoine d’Ariège-Pyrénées. Noter que le site officiel aspap.info a été piraté.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... This entry was posted on jeudi, septembre 14th, 2017 at 4:04 and is filed under Non classé. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a comment below, or trackback from your own site.

More on walking in the Pyrenees

Leave a Reply

map of GR10

 
site designed by Archétype Informatique: création de site internet, Narbonne