Randonner hors-neige dans les Pyrénées

Cet article est également disponible en: Anglais

Vous préparez votre Traversée des Pyrénées pour 2018: GR10, GR11, HRP ? Vous voulez savoir quand vous pouvez sortir le pot Grande Randonnée du congélateur hivernal et commencer à le déguster ou bien sa date limite de consommation sans risquer d’être bloqué par la neige ? Ici j’essaie de fournir un début de réponse.

Ceux qui ont déjà fait la Traversée peuvent nous aider : merci de signaler vos expériences ci-dessous.

 

Carte des Pyrénées. * indique la première obstacle potentielle sur le GR10, HRP ou GR11 à cause de la neige (entre 15 octobre et 14 juin)

Carte des Pyrénées. * indique la première grande obstacle potentielle sur le GR10, la HRP ou le GR11 à cause de la neige

 

Si la météo n’est pas prévisible, posséder des connaissances sur le climat des Pyrénées est un atout pour tout randonneur qui veut dépasser le piedmont. Aussi vous trouverez ci-dessous quelques informations utiles pour planifier votre périple.

Climat

Si vous restez près de l’océan  – entre Hendaye et Saint-Jean-Pied-de-Port – ou près de la mer – entre Banyuls et Batère, vous pouvez vadrouiller dans les Pyrénées tout l’année sans être gêné par la neige. Idem si vous restez en-dessous de 1700m.

Par contre, si vous voulez atteindre les sommets de plaisir plus hauts, ou bien si vous voulez faire une des trois traversées des Pyrénées – le GR10, la HRP ou le GR11 espagnol – cela se complique.

En général on peut prévoir de la neige au-dessus de 2400m sur les versants nord abrités jusqu’à mi-juin ; à 2800m elle restera une semaine plus tard. En fin de saison l’hiver déboule pour de vrai à partir de mi-octobre quoique quelques averses de neige commencent à arriver au mois de septembre.

Une stratégie intéressante pour ceux qui veulent absolument commencer leur itinérance en début de saison est de marcher de l’océan jusqu’aux premières neiges puis d’aller à l’autre bout et faire la même chose. Le temps de revenir là où vous avez été bloqué la neige aurait fondu.

Première obstacle Altitude (m) Jour de marche Normallement sans neige
GR10 O–E
Hourquette d’Arre* 2465 15 14/6–15/10
GR10 E–O
Coll de Coma d’Anyell 2476 9 14/6–15/10
GR11 O–E
Collado de Tebarray 2750 13 21/6–15/10
GR11 E–O
Pic Superior de la Vaca** 2800 9 21/6–15/10
HRP O–E
Autour d’Arrémoulit 2460+ 13 21/6–15/10
HRP E–O
Pic Superior de la Vaca** 2800 9 21/6–15/10

 

*En contournant la Hourquette d’Arre vous devriez pouvoir continuer encore quatre jours avant de vous buter contre un nouveau névé

** Contournant le Pic Superior de la Vaca vous octroierais également quatre jours supplémentaires sans les pieds dans le blanc

Météo

Les caprices de la météo sont parfois redoutables. Par exemple :

L’hiver 2012/13 était rude. La neige persistait beaucoup plus tard que de l’habitude et puis des orages ont balayé les montagnes au mois de juin, déchainant les torrents.

Quant à moi, j’étais en train de marcher sur le GR11 en Espagne, direction Méditerranée. Je suis arrivé à la fin du Canal Roya (Jour 10) le 23 juin. Malgré un col a seulement 2250m, confrontés par le mur de neige, tous les randonneurs sans crampons ont fait demi-tour.

Deux jours plus tard le Collado de Tebarray (2766m) était très blanc. Nous avons marché toute la journée crampons aux pieds.

 

Près du Collado de Tebarray 25 juin 2013

Près du Collado de Tebarray 25 juin 2013

 

Le lendemain il y avait encore de la neige à traverser.

 

Ibón derro Brazato, entre Baños de Panticosa et Bujaruelo, 26 juin 2013

Ibón derro Brazato, entre Baños de Panticosa et Bujaruelo, 26 juin 2013

 

Mais la neige a été le moindre de mes problèmes :

« Je jette dans le rivière Batanes les plus grosses pierres que je peux porter dans l’espoir de créer un passage. Mais ces pierres forment aussi un barrage qui canalise le flot de la rivière, renforçant encore sa vigueur et sa vitesse. Je détruis donc ma construction et, laissant mon sac sur la berge, je décide de tester l’eau. C’est trop froid et instable pour enlever mes chaussures. L’eau me monte au-dessus des genoux et je dois me pencher dans le courant pour garder l’équilibre, en m’agrippant aux pierres immergées pour éviter de glisser. Toutefois, le test est concluant. Je récupère mon sac à dos et entreprend la traversée. Mes pieds sont gelés et j’ai beau tordre mes chaussettes pour les essorer, cela ne change pas grand-chose. Elles absorbent aussitôt l’eau de mes chaussures. »

Extrait de Empreintes sur les Pyrénées [26 juin 2013] en cours de traduction

Et ainsi de suite. Deux semaines plus tard, le 11 juillet, sur l’étape entre le refuge de Respomuso et celui d’Ernest Mallafré je portais toujours des crampons.

La météo pour randonneurs dans les Pyrénées

Pour la France j’utilise une combinaison de Météo Ciel et Météo France.

En Espagne je préfère AEMet

Webcams dans les Pyrénées pour randonneurs, skieurs et alpinistes

Attention, certains des ces webcams ne fonctionnent qu’en saison.

France

Pyrénées-Orientales

Banyuls
Perpignan
Vue sur Canigou
Les Cortalets (seulement pendant l’ouverture du refuge)
Saint-Pierre-dels-Forcats
Font-Romeu Pied des pistes 1777m
Font-Romeu La Calme 2050m
Lac des Bouillouses 2010m
Col de Quillane 1717m
Col de la Llose
Porté-Puymorens 1900m

Ariège

Ax-Trois-Domaines
Guzet
Mont d’Olmes

Haute-Garonne

Luchon-Superbagnères

Hautes-Pyrénées

Pic du Midi de Bigorre
Tourmalet
Luz-Ardidan
Luz-St-Sauveur
Hautacam
St-Lary-Soulan Station de ski
Gavarnie (Cirque de Gavarnie)
Cauterets

Pyrénées-Atlantiques

Gourette
La-Pierre-St-Martin
Artouste
Larrau
Hendaye

Espagne

Catalogne

Enclave de Llivia (vers le Carlit)
Masella
Vallter 2000 (Ulldeter) 2300m
Nùria
Espot
Boi-Taül
Port del Comte 1620m
Tavascan
Baquiera (près du parc national de Aigüestortes i Estany de Sant Maurici)
Amitges (Aigüestortes i Estany de Sant Maurici)
JM Blanc (Aigüestortes i Estany de Sant Maurici)

Aragon

Benasque (village)

Federación Aragonesa de montañismo (refuges aragonais, sur une seule page) : Benasque 1100m – Casa Fumenal – 1170m – Pineta 1240m – Linza 1330m – Bujaruelo 1338m – Gabardito 1400m – Lizara 1540m) – Casa de Piedra (Panticosa) 1636m – Biadós 1760m – Pourtalet 1794m – Estós – 1890m – Vértice de Sierra Casa (Ordesa) 1944m – Renclusa 2140m – Ángel Orús – 2150m – Respomuso 2200m – Bachimaña 2200m – Góriz – 2200m – Llauset 2425m

Navarra

Isaba

Andorre

Arinsal
Grandvalira Els Cortals

Carte des webcams en Andorre

***

Merci de renseigner l’état des sentiers par rapport à la neige. Est-ce que les crampons et le piolet sont à conseiller ? Ou bien peut-on envisager une jolie rando-raquettes ? Merci d’avance.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... This entry was posted on lundi, janvier 29th, 2018 at 1:51 and is filed under Non classé. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a comment below, or trackback from your own site.

5 Responses to “Randonner hors-neige dans les Pyrénées”

  1. steve dit :

    30 mars 2018 :Avec respectivement 3m62 et 3m18 ce soir, les deux stations nivôses de Luz-Ardiden et Port d’Aula mesurent le 2ème enneigement le plus important pour un 30 mars (sur un total de 23 années), derrière la mythique année 2013 (3m91 et 3m38 à l’époque, respectivement) source : @GaetanHeymes Le GR10 passse par Luz-Ardidan et pas loin du Port d’Aula si vous prenez la boucle alternative

  2. steve dit :

    Suivez-moi sur Twitter @enmarchant pour les actualités sur la neige…

  3. steve dit :

    19 mai 2018. Toujours 60cm de neige à 1900m sur la ligne du petit train d’Artouste, près de Gabas sur le GR10.

  4. steve dit :

    GR10 : ÉTAT NEIGE AU REFUGE DE BAYSSELLANCE (2640M MASSIF DU VIGNEMALE) 6 JUIN 2018

    Attention : route praticable seulement pour randonneurs aguerris au conditions hivernales.

    Je viens d’appeler le refuge de Bayssellance (09 74 77 66 52). La neige commence à 1800m. Randonneurs en provenance des Oulettes de Gaube auront besoin de crampons et piolets pour monter à la Hourquette d’Ossoue.

    Côté Gavarnie, la neige commence juste après le barrage d’Ossoue. Crampons et piolet, voire raquettes et skis sont nécessaires. En tout cas, le sentier d’été n’est pas praticable. Il faut suivre le barranco. Attention aux ponts de neige fragiles !

    Ces dernières nuits il n’a pas gelé mais hier soir, le ciel étant dégagé, la température est descendue à moins de zéro, créant une croute dure le matin. Le gars m’a dit qu’il attendait que la neige ne disparaisse avant début juillet.

    Voir aussi la page Facebook du refuge. https://www.facebook.com/refuge.bayssellance/

More on walking in the Pyrenees

Leave a Reply

map of GR10

 
site designed by Archétype Informatique: création de site internet, Narbonne