Ceci n’est pas un ours

Cet article est également disponible en: Anglais

Un ours à Prats-de-Mollo

Un ours à Prats-de-Mollo

Ceci n’est pas un ours… sauf si vous êtes à Prats de Mollo le dimanche de Carnaval. Nous y étions pour l’édition 2012. Voici quelques tuyaux au cas où vous y alliez en 2013.

  • Un homme-brebis au visage noir ? C’est un ours, bien sûr.
  • Un boudin ? Un blaireau.
  • Une hache ? Un rasoir.
  • Ces hommes habillés tout en blanc ? Des barbiers.

Je vous laisse imaginer ce que représente le long bâton que porte l’ours. Un indice : c’est un rite de fertilité.

Entraînement

Nous sommes accueillis par des enfants qui jettent des pétards devant nos pieds. Pas de problème, ça fait partie du jeu. Nous montons au fort Lagarde au-dessus du village. Là, les trois « ours » sont en train de s’enduire d’huile, puis de se saupoudrer de suie.

Les ours préferent les blondes ?

Les ours préferent les blondes ?

Quelques esquisses de combat avec les « chasseurs » et ils partent pour la ville. Ils s’attaquent aux hommes jeunes puis aux filles, qu’elles le veuillent ou non. Car tout le symbolisme est là. Les ours aiment surtout les jeunes filles. Quant à elles, elles font semblant de fuir, mais elles ne s’éloignent pas trop… Les ours les jettent par terre, les badigeonnant de suie.

Mais les chasseurs interviennent. Bim bam boom, les fusils font dégager l’ours, qui part pour une nouvelle conquête. Et ainsi de suite en parcourant les rues (et les bars) du village. La bagarre, sous un autre nom !

Finalement les barbiers blancs arrivent à maîtriser les ours, les rasent avec les boudins-blaireaux et les haches-rasoirs, et révèlent l’homme caché sous la laine.

L’ours est sorti de sa tanière pour nous annoncer la fin de l’hiver, comme le veut la tradition ! La sève monte. Enfin le printemps peut commencer.

Les barbiers en train de maîtriser les ours

Les barbiers en train de maîtriser les ours

 

Récit de l’édition 2009 de la fête de l’ours à Prats-de-Mollo (en anglais)

 


 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... This entry was posted on mardi, février 14th, 2012 at 4:37 and is filed under Non classé. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a comment below, or trackback from your own site.

One Response to “Ceci n’est pas un ours”

  1. […] des animaux ; sa présence sur les blasons de familles nobles en est un témoignage éloquent. La fête de l’ours du Vallespir en est un […]

More on walking in the Pyrenees

Leave a Reply

map of GR10

 
site designed by Archétype Informatique: création de site internet, Narbonne